Remonter au niveau supérieur de l'arborescence "Goldorak"

 

 

 

 

Goldorak

Suite et fin.

 

 

 

Jacques

Chère Éléonore, sans attendre votre judicieux conseil, j'ai contacté Jacques Canestrier. Et voilà ce que je lui ai demandé.

 

Cher Jacques Canestrier,

Fin 1976, Huchez m’a cédé les droits pour les pays francophones avec une option préférentielle pour le reste de l’Europe, pour la série Mazinger Z et les autres éries à venir.

J’avais rencontré Patrice Laffont qui travaillait  pour la deuxième chaîne puis, plus de nouvelles.

Un jour je découvre que la série est diffusée par le service Jeunesse de Joubert sous le titre Goldorak (le titre vous reviendrait, paraît-il).

Comment cela s'est passé ?

J'approche de mes 80 ans et je ferme tous les dossiers restés en suspens. Votre réponse m'irait droit au coeur.

Cordialement

 

J'ai envoyé ce message sur son site de peintre. Ce qu'il peint n'est pas tout à fait de mon goût, mais c'est une réelle réussite.

 

Éléonore

Pas de réponse, comme d'habitude ?

 

Jacques

 

Finalement, je n'y tiens pas. Passé le 8 juilet 2018, à 24 heures, je ne parle plus jamais de Goldorak, ni de Mazinger Z, ni de Bruno Huchez, ni de ... plus de rien.

 

Éléonore (elle s'adresse au lecteur de ces lignes)

Jacques m'a brusquement tourné le dos. Il est parti sous son noyer lire un livre qui vient de sortir sur Lascaux. De loin, il me crie :

"- Passionnant, mais désespérant. On voit à quel point les prétendus élites intellectuelles de la recherche en préhistoire disent n’importe quoi. Henri Breuil, Jean Clottes, vraiment des farfelus : 20 % de travail scientifique et 80 % de roman. Mais LE PUBLIC AIME.

Enfin, un certain public. Un public qui ne désire surtout pas la vérité. Parce qu'il n'est pas assez fort pour l'entendre. C’est pour cela qu’il vote pour les LE PEN. C’est pour cela que l’Europe vire à l’extrême droite.  C’est pour cela que mes enfants ou petits-enfants subiront probablement une guerre.

Alors, l’importateur de Goldorak en France, ON S’EN FOUT !"

 

Jacques (il chante)

Il arrive du fond du temps
Comme un soleil éblouissant
Qui est-il ? D'où vient-il ?
Ce merveilleux génie de l'infini ...

... l'Homme.

 

Éléonore

je parie que ce sont les paroles de Goldorak ! Où a-t-il trouvé ce texte ? Il faudra que je demande à "S", l'enquêtrice.

(bip) Je viens de recevoir un email de Jacques. Pas de texte, mais un fichier joint.

Je clique ...

 

"La horde" d'Elysabeth Daynes.

 

 

 

PS : Pourquoi son intérêt pour la préhistoire ? Voir sa page "Lascaux" (en cours de rédaction).

 

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Jacques Willemont