Remonter au niveau supérieur de l'arborescence "Cris du monde"

 

 

Cris du Monde

L'affaire de la trésorerie.

 

 

 

Éléonore

5 671,52 €, si je ne me trompe pas, c'est ce que vous doit encore l'Association Les Lumières de l'Eden. ?

 

Jacques Willemont

Oui, depuis fin 2013.

 

Éléonore

Cette somme, c'est presque trois mois de votre retraite d'enseignant. Et vous aviez avancé bien plus que cela en 2013. Vous avez de la fortune personnelle.

 

Jacques Willemont

Et Liane et moi, n'avons pas de fortune personnelle. Autrefois, je percevais des droits d'auteurs sur les DVD de Lascaux diffusés en France et aux Etats-Unis, mais c'est malheureusement terminé. 

 

Éléonore

Alors ? Comment avez-vous fait pour avancer la trésorerie du festival ?

 

Jacques Willemont

Nous avons emprunté et nous remboursons chaque mois.

 

Éléonore

Et pourquoi est-ce vous qui avez fourni la trésorerie de ce festival ?

 

Jacques Willemont

D'abord, parce qu'il y a un grand nombre de gens médiocre dans la vie politique et culturelle de la Ville de La Ciotat. Par exemple, une guéguère ridicule a éclatée entre Guy Guistini, président de l’association Eden des Lumières et l'équipe cinéma de la Ville de La Ciotat. 

Et ceci, quelques jours après que Thierry Frémaux, directeur de l’Institut Lumière de Lyon et délégué général du Festival de Cannes, ait donné le coup d'envoi et un fameux coup de pouce au Festival CRIS DU MONDE en l'inaugurant l18 octobre 2012,

pendant le Festival Lumière. 

Guy Guistini  et son gendre Yann Ravet, voulaient contrôler tout ce qui est cinéma sur La Ciotat ;
le festival CRIS DU MONDE compris.

Comme nous résistions, il a refusé de donner au festival un visibilité indépendante sur Internet. Cela condamnait le festival à court terme.

 

Pour le sauver, j'ai pris contact avec l'équipe cinéma de la Mairie et j'ai rencontré Bruno André, directeur adjooint de la Mairie. Il est inquiet :

Email de Bruno André (Ville de La Ciotat) à Jacques Willemont, le 26/03/2013.

« Je crains que sur beaucoup de sujets nous courrions à la catastrophe avec l'Eden des Lumières...hélas !!!" 

Aussi, apprécie-t-il ma proposition de prendre en charge provisoirement le site Internet du festival. A condition que je sois remboursé rapidement.

 

Éléonore

Et comme toujours, les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent.

 

Jacques Willemont

Quand même, certains y croient.

Email d'Emmanuelle Ferrari à Jean-Michel Frodon (copie à Willemont), le 10/04/2013.

« Moi je trouve que les choses avancent ; la complexité administrative est monstrueuse surtout du côté de Marseille capitale, mais je sais que tout va aboutir et que Willemont sera remboursé dès que possible ; tout le monde s’en occupe ici ; dans une heure nous sommes à Marseille pour les problèmes de protocole et de communication ; je repasserai une couche pour faire accélérer les choses."

 

Tout le monde m'a assuré, pendant six mois, que je serai remboursé.

Regardez : il y avait de l'argent. Pas mal d'argent.

 

Email d'Emmanuelle Ferrari à Jean-Michel Frodon (copie à Willemont), le 10/04/2013.

« Moi je trouve que les choses avancent ; la complexité administrative est monstrueuse surtout du côté de Marseille capitale, mais je sais que tout va aboutir et que Willemont sera remboursé dès que possible ; tout le monde s’en occupe ici ; dans une heure nous sommes à Marseille pour les problèmes de protocole et de communication ; je repasserai une couche pour faire accélérer les choses."

 

 

Jacques Willemont attend toujours d'être remboursé.

 

Pour faire bouger les lignes, il signale à tous ses interlocuteurs l'existence de ces pages et dépose plainte avant qu'il y ait prescription. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Jacques Willemont