Remonter au niveau supérieur de l'arborescence "Académie"

 

L'Académie des 40 ...

Norbert Aujoulat

 

 

Non content de nuire à mes projets, il faisait tout pour nier mon existence.

 

Personnellement, je l'ai toujours valorisé.

Voici à gauche, le générique du Laserdisque Lascaux revisité, rédigé par mes soins.

Vous pouvez  observer (si vous cliquez sur l'image) qu'il figure en premier place, moi en 9ème.

 

 

 

 

 

Lui, par contre, ne me citait jamais.

Aussi n’est-il pas étonnant que Jean-Philippe Rigaud et Jean-Jacques Cleyet-Merle, rédacteurs de son éloge funèbre pour Paléo, aient également négligé de le faire : consulter.

 

On lit en effet :

1989 - Lascaux revisité. Laser vision (sic). Paris, Édition Theorem.

 

 

Comme je ne peux plus lui demander des comptes, je vais envoyer un email à Jean-Philippe Rigaud et Jean-Jacques Cleyet-Merle pour information.

 

 

 

 

 

 

Cliquez sur l'enveloppe pour lire le message.

 

Mais Norbert Aujoulat a fait pire.

Lorsque le Ministère de la Culture (via le CNC) a soutenu financièrement le projet, en 2001 je me suis adressé à Jean-Michel Geneste directeur du CNP et patron d'Aujoulat.

Je garde le souvenir d’une réunion tripartite au PIP, aux Eyzies-de-Tayac. Jean-Michel Geneste a, devant moi, donné  l’ordre à Aujoulat de me fournir les images.

Celui-ci, les bras croisés, a bougé les lèvres à défaut de la tête toute entière. Geneste s’en est contenté mais moi qui pratiquais déjà Norbert depuis 1986, je ne me faisais aucune illusion. Evidemment, il ne m’a jamais fourni ses photos.

C’est pour cela que le projet "Lascaux, au-delà des images" s’est arrêté en 2004.

 

 

Le fantastique projet de livre

A la même époque, j’avais trouvé un éditeur – Gérard Klopp – pour éditer un ouvrage à plusieurs mains.

Cette réalisation faisait partie du projet transmédia que je montais.

 

J’ai demandé et obtenu une autorisation de visite de l’orignal de Lascaux dans laquelle j’ai entrainé Michel Lorblanchet et Soulages. Une dizaine d’autres auteurs devaient intervenir.

Quand Klopp s’est adressé au CNP pour les reproductions photographiques … la suite est évidente : Norbert Aujoulat a refusé de fournir les photos.

 

J’ai évoqué le problème jusqu’au niveau de Sous-direction de l’archéologie : silence radio.

Jean-Philippe Rigaud m’avait prévenu en 1987 : "si vous avez des problèmes avec Aujoulat – et il en pose à beaucoup – je ne bougerai pas. Vous le voyez une fois par moi : moi tous les jours".

 

Alors  ?

 

C'est du passé. OK.

Au moins pour lui, là où il est. Et il a de la chance que je ne crois pas à une vie après la mort, sinon j’organiserais une derdeba, le rituel de possession des Gnawa que je connais bien, pour le tourmenter dans l’autre monde.

 

Me concernant, je remercie une fois encore tous ceux qui, ayant eu connaissance de cette rétention indigne d’un fonctionnaire, m’ont fourni des photos de Lascaux et ainsi permis de réaliser avec Denis Vialou, le film Lascaux, au-delà des images, première partie du programme transmédia en cours.

 

Tout cela est évoqué dans le générique de ce programme (en préparation) que je réalise actuellement. Cette fois-ci, je me mets en premier : ras-le-bol de la modestie.

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Jacques Willemont