Avertissement : cliquez sur l'image

 

 

 

Remonter au niveau supérieur de l'arborescence "Académie"

 

L'Académie des 40 ...

Michel Deneken

 

 

Jacques Willemont saisit le Défenseur de droits pour obtenir qu'UNISTRA, l'université de Strasbourg où il a enseigné 35 ans, respecte ses engagements écrits et/ou oraux.

Et plus précisément, de la part de Michel Deneke, à fois curé et président de l'université et de l'UOH. 

 

 

Toutes les personnes citées peuvent, 

évidemment, faire valoir un droit de réponse.

 

 

Eléonore Des Moines

Pourquoi saisissez-vous le Défenseur des droits pour obtenir que l’Université de Strasbourg respecte ses engagements écrits et oraux ?

Et pourquoi insistez-vous sur le fait qu’il est "curé" ?

 

Jacques Willemont

Commençons par le début. Qui dit curé, sous-entend empathie, générosité, volonté de justice, etc. Ne représente-t-il pas le Christ sur Terre ?

 

Eléonore Des Moines

C’est ce que j’avais cru comprendre lorsque j’étais tout petite au catéchisme.

 

Jacques Willemont

Et bien, ce n'est pas son portrait-robot. C’est quelqu’un qui affiche une attitude très hautaine. Voyez la bouche : rien qu’un trait. C’est le genre de bouche que les dessinateurs de BD tracent pour signifier "cassant", "autoritaire", … 

Ce n'est pas une injure. cela relève du simple constat. Il n'a pas une tête de "curé" de campagne, comme on les appréciait autrefois. 

 

Eléonore Des Moines

Je vous laisse la responsabilité de vos jugements. Peut-être est-il charmant avec les personnes qu'il apprécie.

Mais revenons au Défenseur des droits. De quels engagements écrits et/ou oraux, s'agit-il ?

 

Jacques Willemont

Oraux. Surtout oraux. Parce que les engagements écrits, s’ils existent, je n’en ai pas connaissance.

 

Eléonore Des Moines

Il fallait demander à l’université de Strasbourg qu’une copie de ces éventuels engagements vous soit adressée.

 

Jacques Willemont

Je l’ai fait. A deux reprises, dont l’une adressée récemment au Président lui-même en RAR (recommandé avec accusé de réception).

 

Cliquez sur l'enveloppe

pour consulter le courrier.

 

Notez que ce dernier courrier n'est que le duplicata d'un courrier adressé le 14 juin 2017. Celui-ci faisant suite à quatre ou cinq lettres adressées à l'UOH , à DUN ou à UNISTRA depuis 2014.

 

Eléonore Des Moines

Ah oui, quand même : cela remonte à quatre ans. Et … ?

 

Jacques Willemont

Aucune réponse en effet, depuis 2014. 

J’ai donc écrit le 5 juillet 2017 au Ministre de l'Education nationale.

(je n'ai reproduit ici que la première page pour ne pas

complexifier ce dossier dès l'abord).

Cliquez sur l'enveloppe

pour consulter le courrier.

 

Eléonore Des Moines

Et … ?

 

Jacques Willemont

J’ai reçu une réponse : un an plus tard. Le 25 juillet 2018.

Signée Rachel-Marie Pradeilles-Duval, ingénieure en chef de l'armement, ... (sic)

 

Eléonore Des Moines

Elle botte en touche.

 

Cliquez sur l'enveloppe

pour consulter la réponse.

 

Jacques Willemont

Oui. Le Cabinet du Ministre a mis un an pour constater que le dossier était complexe. Il l'a fait suivre à la médiatrice du Ministère. La porte à côté. Foutage de gueule !

Je réfléchis actuellement à la manière dont je pourrais m’engager pour lutter contre ce type de comportement des prétendues élites du monde politique, universitaire, etc.

Et apparemment, tous les Présidents donnent le ton.

 

Eléonore Des Moines

Mais vous devenez révolutionnaire !

 

Jacques Willemont

Quoi de surprenant ? N’ai-je pas il y a cinquante ans, réalisé le film le plus révolutionnaire de Mai 68, selon Jacques Rivette ?

 

Eléonore Des Moines

Et réalisé il y a 10 ans, le film qui présente le "vrai Mai de 68" ?

 

Information

Ce film L'autre mai, Nantes mai 68 est projeté à la BNU à Strasbourg, le 19 janvier à 20h.

 

Voir annonce sur le site d'Unistra.

 

Eléonore Des Moines

Vous êtes un soixante-huitard !

 

Jacques Willemont

Non. En rien. Avant même 68, je me battais pour que le monde soit plus juste. C'est pouquoi, en 68, j'ai refusé de "jouer au révolutionnaire" comme les étudiants à Paris.

On ne change pas le monde en courant du haut en bas du boulevard Saint-Michel, en criant "CRS-SS" et en passant des Grands matins et des Petits soirs entre la Sorbonne et le théâtre de l'Odéon.

 

Eléonore Des Moines

Et que vous a dit le Médiateur de l'Education nationale ? 

 

Jacques Willemont

Voyez d'abord les premières lignes de la lettre que je lui ai adressée.

Notez que je demande :

1 - en premier lieu, obtenir un duplicata du document que j’ai signé avec l’Université au moment du lancement en 2012 du programme « Ce que nous apprend l’anthropologie », la copie prévue ne m’ayant jamais été adressée. Pour information : je l’ai demandé oralement puis par email en 2016 et, finalement le 26 juin 2017, par courrier recommandé avec accusé de réception. Toujours sans succès.

 

Eléonore Des Moines

Je vous demande à nouveau : que vous a répondu madame Catherine Becchetti-Bizot, Médiatrice de l'Education nationale ? 

...

Elle a aussi botté en touche ?

...

Revenons à nos médiateurs et, svp, répondez !

 

Jacques Willemont

J'ai été averti ... je ne sais plus comment, que mon dossier était transmis ...tenez-vous bien... à monsieur Hugues Dreysse, médiateur universaitaire. A Strasbourg.

Le bureau de ce monsieur Hugues Dreysse ne doit pas être très éloigné de celui du Président Deneken.

 

Eléonore Des Moines

J'imagine le dialogue.

" - Cher ami. je viens de recevoir du Ministère, un dossier vous concernant. Il s'agit de la revendication d'un certain Willemont qui se plaint, entre autres, du fait que vous ne répondez pas à ses courriers. Vous voyez de quoi il s'agit ?

- Oui, oui, très bien. ..."

 

Jacques Willemont

Arrêtons-là. Je ne sais pas si le dossier a été mis à la poubelle, mais je n'ai eu aucune réponse.

 

Eléonore Des Moines

Relancez-le !

 

Jacques Willemont

C'est ce que je fais immédiatement ce lundi 14 janvier 2019 à 9 h 49 : je lui envoie un courriel.


TITRE : Médiation Willemont/Unistra

Cher monsieur Dreysse, médiateur universitaire,
cher collègue,
 
J’ai été averti il y a quelques mois que mon dossier avait été transmis du bureau de Madame Catherine Becchetti-Bizot,  Médiatrice de l’éducation nationale, au vôtre.
N’ayant pas de nouvelles, je me permets de faire valoir mes droits de citoyen. Droits que vous vous êtes certainement engagé à respecter sinon, vous n’auriez pas accepté cette fonction.
Dans l’attente de votre réponse,

Cordialement
Jacques Willemont

 

Eléonore Des Moines

Vous êtes à Strasbourg en fin de semaine ?

 

Jacques Willemont

En effet. J'y serai le 18. Sans réponse de sa part, j'irai toquer à sa porte.  

 

Eléonore Des Moines

A suivre donc ... Quel est le prochain épisode ?

 

Jacques Willemont

Avez-vous lu ce que j'ai écris concernant la gestion du dossier "Lascaux" par l'éducation nationale ? Dans la page Gilles Braun, conseiller du Ministre ?

(page ouverte après le 28/01/2019).

 

Eléonore Des Moines

J'ai lu. Le CRDP et le Rectorat à Bordeaux. Le CRDP de Strasbourg. Les deux profs qui jugent les gens à leur habillement, ...

Dire que ces enseignants sont censés éduquer nos enfants, nos adolescents, nos cadres ... monsieur et madame Tout le monde. 

 

Jacques Willemont

Ces carences expliquent le très bas niveau de la réflexion et des revendications des Gilets Jaunes ...

 

TEST -  l'essence est trop chère.

Prenons une personne qui, pour se rendre à son travail, doit parcourir 20 km quotidiennement. C’est un chiffre médian.

Admettons que le gouvernement, oubliant qu’il doit faire construire des routes, des écoles, … faire rouler des trains, etc… décide de baisser le prix de l’essence de 1,50 € à 1.00 €.

Vous roulez avec une voiture qui consomme 7 litres au 100 (cela devient rare).

Combien auriez-vous économisé à la fin de la semaine ?

Dites un chiffre … à vue de nez.

Cliquez pour avoir la réponse.

 

Sans autre commentaire.

 

Eléonore Des Moines

Mais en attente de la réponse de ce monsieur Dreysse, médiateur universitaire. A la fois juge et partie.

 

Jacques Willemont

Et de la rédaction de ma lettre à Jacques Toubon, le Défenseur des droits.

 

Eléonore Des Moines

Vous le connaissez, je crois ?

 

Jacques Willemont

On ne peut pas dire cela. Mais nous l'avons filmé avec mes étudianst en 2004, alors qu'il était Député européen. Ceci, dans le cadre du programme Citoyen de l'Europe.

Allez voir, c'était très ambitieux pédagogiquement. 

En 2005, je crois, j'avais voulu réaliser une exposition sur ce thème dans mon université, à Strasbourg. Mais cela n'a pas abouti : le directeur du Service de l'action culturelle ne m'a jamais répondu.

 

Eléonore Des Moines

Je vous observe ... là ... bouillant d'impatience. Vous avez semble-t-il, envie de dire quelque chose ... une vacherie ?

 

Jacques Willemont

Oui. Une vacherie : le directeur du Service de l'action culturelle de l'époque était ... Michel Deneken. Je n'ai vraiment pas de chance avec lui.

 

(rires)

 

 

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Jacques Willemont