Remonter au niveau supérieur de l'arborescence "Académie"

 

L'Académie des 40 ...

John Chau

 

La religion est le pire des esclavages.

De quel droit ce John Chau se permettait-il de se juger supérieur aux Sentinelles (quel beau nom pour un peuple) ?

 

 

 

John Chau est à droite sur la photo

[Extrait du journal La Croix du 28 novembre 2018]

Martyr ou néo-colonisateur ? La mort de John Chau, ce chrétien américain de 27 ans qui s’est fait tuer sur l’île des Sentinelles, au large de l’Inde, en tentant d’approcher les membres d’une tribu isolée du reste du monde pour les évangéliser, a suscité un vif débat aux États-Unis.

Beaucoup lui reprochent son irresponsabilité, le fait qu’il ait enfreint la loi indienne pour s’approcher de la tribu qui refuse tout contact avec l’extérieur, risqué de les mettre en contact avec des maladies qui pourraient les décimer, et forcé leur volonté pour les évangéliser… Dans une tribune publiée par The Independent, une romancière américaine d’origine kényane, Mwende Katwiwa, dit ainsi sa "colère" contre "certains médias incapables d’envisager sa mort d’un point de vue historique et honnête, choisissant de la décrire comme un meurtre plutôt que comme un acte de survie de la part de ceux dont la souveraineté était attaquée". Elle-même élevée dans un milieu évangélique fervent où on lui a appris à "répandre la bonne nouvelle de Jésus" et  "sauver les âmes de la damnation éternelle", et dont elle s’est démarquée, elle voit dans la démarche religieuse de John Chau un avatar du "colonialisme".

 

Voir l'article entier.

 

Droit de réponse pour trois personnes au maximum qui, s'identifiant à lui, aurait fait la même chose.

 

 

 

A propos.

 

Quand les Baruya vont-ils flécher les missionnaires qui osent leur dire "Votre âme est aussi noire que votre peau"

(information fournie par Maurice Godelier)

 

 

Cliquer ici pour consulter le site de l'éditeur.

 

Cliquer sur le livre pour

en consulter de larges extraits

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Jacques Willemont