Avertissement : cliquez sur l'image

 

 

Remonter au niveau supérieur de l'arborescence "Académie"

 

L'Académie des 40 ...

Jean Lassave

 

Jacques Willemont dépose une plainte contre Jean Lassave pour calomnie.

 

 

Éléonore

Pourquoi vous en prendre à lui, alors que vous écrivez dans la page "Wonder 10 juin 1968", qu'il n'est pas le seul à dire et écrire n'importe quoi sur l'histoire de La reprise du travail aux  usines Wonder et de Sauve qui peut Trotski.

Le document intitulé L'histoire de Wonder en témoigne.

 

Jacques Willemont

Je sais. Mais le texte incriminé n'est pas signé. Alors que je possède la preuve que Jean Lassave a transmis ce texte avec l'intention de me nuire : résultat obtenu.

 

Éléonore

Qu'attendez-vous de sa part ?

 

Jacques Willemont

Je n'attends plus rien. J'ai déjà obtenu sa réponse.

 

Éléonore

Qui est ... ?

 

Jacques Willemont

J’ai rencontré pour la première fois Lassave dans une réunion organisée il y a quelques mois, en 2017 par la Scam au Forum des Halles.

Il a paru gêné que j’évoque son intervention en 2013, d’autant plus m’a-t-il dit qu’il connaissait bien Liane ma femme, directrice de production d’un de ses films à l’INA.

Je lui ai rappelé la gravité des faits : il avait transmis un texte dans lequel figurait une condamnation sans procès de Liane et de moi, pour détournement d’une copie de Wonder en septembre 1968 et vente implicite (et illégale d'après le texte) à la télé Finlandaise.

N’aurait-il pas dû appeler Liane qu’il connaissait avant de se lancer dans cette sinistre aventure ?

Je lui avais rappelé que j’avais un moment envisagé à cette époque de le poursuivre pour sa contribution à une diffamation.

 

Éléonore

Vous a-t-il dit à ce moment-là qui lui a donné le texte ?

 

Jacques Willemont

Non. Aussi, plus tard, je lui ai écrit 

 

Monsieur Jean Lassave,

Vous avez adressé au cours de l’automne 2013, le dossier ci-joint, intitulé "Wonder, histoire du film" à Emmanuelle Ferrari, chargée de mission cinéma à la Vile La Ciotat.

Pouvez-vous m’expliquer pourquoi vous vous êtes senti obligé de faire circuler un document me mettant en cause directement, sans avoir pris la précaution de vérifier le bien-fondé des accusions formulées ?

Vous avez noté que l’une d’elles, évoque le vol d’une copie de « Wonder » en septembre 1968, accompagné d’une vente illégale de cette copie à la télé finlandaise. Accusation abjecte si elle se révèle fausse. La marque évidente de la bassesse.

[Je contacte la télévision finlandaise afin de savoir si elle dispose d’archives assez complètes pour m’aider à élucider cette question].

Vous connaissiez très bien Liane, ma femme, du temps où elle travaillait au Département production de l’Ina et, lorsque nous nous sommes rencontrés incidemment dans une projection de la SCAM, vous m’avez fait état de la considération que vous lui portiez.

Pourquoi n’avez-vous pas jugé utile de l’avertir de votre démarche afin de vous assurer que ce document n’était pas une imposture ?

Pouvez-vous enfin me donner le nom de la personne de laquelle vous le tenez ?

Je vous remercie de votre attention.

Jacques Willemont

 

Éléonore

Il vous a répondu ?

 

Jacques Willemont

Non. Il n'a pas répondu.

Je l'ai donc appelé au téléphone :

 

Dès le début de la conversation, Lassave s'énerve et dit quelque chose comme :

"-Il serait temps d'arrêter cette histoire".

 

Je fais remarquer que si je l'appelle, c'est parce qu'il a pris l'initiative de relancer cette "histoire", lui, en 2013. Et ce, 45 ans après les événements en question.

Je lui demande d'où vient le document qu'il a transmis à la Mairie de La Ciotat, dans le but évident de me nuire ...

 

Lassave affirme avoir trouvé ce document à la SCAM. 

 

Je termine par un :

"-Ah, bon ! Je vais demander à la SCAM si le dossier de cette affaire est public". 

 

Courriel du 6 février 2019 à la SCAM 

Réponse du 12 février, de Guillaume Thoulon au nom de la SCAM.

 

 

Éléonore

Qu'allez-vous faire ?

 

Jacques Willemont

Envoyer le lien à monsieur Lassave.

Demander ce qu'il veut ajouter ...

Me dire en particulier le nom de la personne qui lui a fourni le document diffamatoire, ...

 

Jacques Willemont

a

Jean Lassave

 

Finissons-en.

J’ai contacté le directeur de la SCAM puisque vous m’avez affirmé avoir trouvé chez eux, le document que je considère comme diffamatoire (vol d’une copie de « Wonder » en septembre 1968 pour la vendre à la télé Finlandaise sans l’accord d’Edinger, président de l’association des étudiants de l’IDHEC en grève)

Il m’a été répondu que ce n’était pas possible.

https://www.willemont.pro/académie-des-40/jean-lassave/

 

Qui, donc, vous l’a fourni.

Sans réponse de votre part sous huit jours, je dépose plainte pour diffamation et je mets  cette page en ligne.

Jacques Willemont

 

La suite vient ...

 

Un pré-plainte a été déposée par Intenet sous le numéro : D2b792d458

J'ai choisi de finaliser et signer ma déclaration à l'unité suivante :
  - Commissariat de police de Toulouse - Secteur Centre
  - 17 rue du Rempart Saint Etienne 31000 TOULOUSE
  

C'est en cours.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Jacques Willemont