Avertissement : cliquez sur l'image

 

 

L'académie des 40 ... 

 

 

Dans ma vie, j'ai rencontré nombre de drôles de zèbres. Des sympas, beaucoup d'inoffensifs, mais aussi de sacrés loustics, un peu dangereux, parfois nuisibles.

 

Ayant eu à les subir, je trouve légitime de les honorer, à ma manière ... dans l'esprit des GERARD(s) DU CINÉMA, cette parodie qui récompense chaque année les pires réalisations du cinéma français.

 

Cette présente Académie rassemblera quelque 40 "pires gens" : 40 personnes – hommes et femmes à égalité - qui, du fait d’un talent exceptionnel, voire du génie de la malfaisance, ou grâce à un travail d'auto-sape de tous les instants, sont parvenus à être détestés, moqués, calembourés par un nombre très significatif de personnes et, pour certain(e)s d'entre eux, par moi tout seul. Des ... dont je souhaite me faire la tête. Pour mon plaisir. Parce qu'ils m'ont nui, parce qu'ils m'ennuient.

 

Il ne s’agit pas de les injurier. Seulement de décrire la situation dans laquelle ils se sont eux même empêtrés. Vis-à-vis de tiers ou de moi-même.

 

Si vous me le permettez, je vais me mettre en tête de liste, parce que je suis un sacré ...

En 1976, par exemple, je disposais par contrat des droits de Mazinger Z dans les pays francophones, avec une option pour tous les autres films d'animation avec des grands robots et pour le reste de l'Europe.

Vous ne connaissez pas Mazinger Z ? Cliquez sur le mot, vous saurez.

Il faut être sacrément crétin pour perdre ce qui, récupéré par de plus finauds, allait devenir Goldorak !

Vous voyez que je mérite de figurer dans cette Académie et, comme disait Jésus dans son sermon dans la plaine : "Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ?"

 

Par qui commencer ?

Citons, par ordre alphabétique, ceux qui auront une place dans cette Académie :

 

Vous pourriez penser que ma démarche, jugée par certains comme  discourtoise, explique le comportement des gens à mon égard.

C'est vite dit : où est l'oeuf ? où est la poule ? 

Par exemple l'élection dans cette Académie, de monsieur Michel Deneken, pasteur de son état, ex-collègue de l'Université de Strasbourg où j'ai enseigné pendant 35 ans, est la conséquence d'un manquement grave aux règles élémentaires de la courtoisie.

S'il avait répondu à mon courrier, on n'en serait pas là.

Et son comportement anti-chrétien m'a donné envie de me faire la tête de tous les Saints, les Papes, les Pasteurs (tiens !), les Curés, les Juges, les Procureurs, les « Hommes de bien » (ah, je rigole, mais je ne devrais pas tellement, c’est triste), … tous ces vindicatifs qui se référaient à Jésus pour justifier leurs crimes. Et je vous dirai pourquoi j’aborde ce sujet.

 

Judith Andres

Les grecs anciens distinguaient quatre vents, étroitement attachés aux saisons dont Zéphyr et Euros.

Zéphyr, vent d’Ouest, incarne les brises légères du printemps (il souffle sur Venus).

Euros, vent d’est, personnifie les tempêtes de l’automne.

 

Qui est Judith Andres ?

Judith Andrès est la Directrice executive de la Chaire Media & Entertainment, Elle en assure le développement, supervise le cours d'économie des médias, assure le séminaire professionnel et encadre des sujets de recherche.

 

Judith Andres, telle une girouette m’a montré les deux faces de sa personnalité. Cela vous intéresse ?

 

 

Gilles Braun

Gilles Braun va bientôt prendre sa retraite. Il était conseiller ministériel en charge du numérique éducatif,

Il a mené une carrière exemplaire. Et, à ce titre, on le retrouve partout.

J'ai eu à subir son ressentiment pendant de nombreuses années

 

 

 

Michel Deneken

Président d'Unistra. Un curé. Branche protestante. 

J'ai reçu la commande d'un scénario de site Internet pédagogique. Le monde des Gnawa.

Il ne fonctionne pas correctement. De plus, j'ai avancé personnellement de l'argent (via l'association Espaces). Beaucoup d'argent proportionnellement à mes ressources.

Pour ces deux raisons (dysfonctionnement technique et dysfonctionnement administratif) j’ai écrit à cet homme : je n’ai jamais reçu de réponse.

J’ai demandé au Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, de désigner un médiateur : je n’ai pas eu de réponse.

Ceci donne une idée de la démocratie en marche.

Je vous invite :

1 - à vérifier que le site fonctionne très mal,

2 - à constater que 30 entretiens prévus dans le scénario, ne sont toujours en ligne depuis 2016,

3 - à demander à monsieur Deneken pourquoi il ne répond pas à mes courriers : il suffit de cliquer sur cette enveloppe et de lui demander.

Pour voir la lettre que je viens de lui adresser 

 

 

Jean Lassave

Ce réalisateur de télévision, possédant une maison de famille à La Ciotat s'est cru autorisé à "sauver sa ville" des manoeuvres supposées de Jacques Willemont, en communiquant un texte anonyme qui constituait une dénonciation calomnieuse relevant de l'article 226-10 [archive] du code pénal. En savoir +

 

 

Matthieu, Paul et tous les Saints

À quand la mise en examen pour Crime contre l'Humanité du commanditaire moral des Nazis ? J’ai nommé : l’Église !

Le réquisitoire résumé (développement ultérieur). 

 

 

Lussas

Je pose une simple question : une certaine censure n’y sévit-elle pas dans ce haut lieu du cinéma INDEPENDANT ?

Voyons cela !

 

 

Pierrette Ominetti

Elle et Lothaire son mari, furent d'abord des amis de Strasbourg, où j'ai enseigné pendant 35 ans. Pierrette fut ensuite l'assistante en production de Liane ma femme et la mienne dans l'affaire Mazinger Z / Goldorak).

L'expérience acquise à nos côtés lui a ouvert les portes de l'INA puis, indirectement, d'Arte. 

Elle m'a invité, il y a quelques mois, à la "petite fête organisée par Arte le 12 décembre à 12h30 dans les locaux d'Issy les Moulineaux" pour l'honorer au moment où elle prenait sa retraite.

Je n'y suis pas allé. Il est temps que je lui explique pourquoi.  (ce n'est pas encore en ligne)

 

 

Jacques Séguéla

Il y a les affaires de la Rolex et du SDF, que je rappelle pour situer le personnage dans la stratosphère.

Il s’est aussi fourvoyé dans une affaire qui me concerne. En raison de son manque de jugeote, lui comme moi, avons raté une petite fortune.

 

Cela vous intéresse ? Allez voir (ce n'est pas encore en ligne)

 

 

Anne-Christine Taylor

2006. Cette personne, ir-responsable du département de la recherche et de l’enseignement au Musée du quai Branly, a osé nous faire attendre 6 mois avant de nous recevoir et nous dire, le jour de la réception que le dossier "recherche et enseignement " que nous lui soumettions, ne la concernait pas.

J'ai admiré mon sang froid puisque je suis parvenu à quitter son bureau sans ... en arriver à accomplir un acte répréhensible.

Ah, j'oubliais : le dossier concernait l'une des plus grandes figures de l'Anthropologie française. 12 ans plus tard, le texte que vous pourrez lire en cliquant sur ce lien, constitue une forme symbolique de la gifle qu'Anne-Christine Taylor méritait.  (ce n'est pas encore en ligne).

 

 

Isabelle Terrel

En 1991, le CNC (centre national de la cinématographie) et l'IFCIC (institut pour le fonacment du cinéma et de sinsdustreis cultureles) s'entendaient pour soutenir l'entreprise que je dirigeais. Ils m'ont véritablement déroulé le "tapis rouge". 

Cela a pris quand même six mois et ... la suite est sur la fiche Isabelle Terrel, aujourd'hui Directeur général délégué de Natixis Coficiné. 

Voir (ce n'est pas encore en ligne).

 

 

Jacques Willemont

Ce n'est pas le moindre des crétins. Mais lui, il le sait. Il le dit. Faute avouée ...

 

 

Tout cela sera en ligne dans quelques jours.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Jacques Willemont