Diffusion des films

Gnawa, au-delà des images

 

 

Fiche technique

Anthropologue Viviana Paques

Réalisation      Jacques Willemont
Image             Jacques Willemont, Bernard Wuthrich
Son                Anna Perini, Liane Estiez-Willemont
Durée             57 minutes
Tournage        1969-2011
Montage         2012
Production      Espaces (France)

 

 

Résumé

Depuis la création du festival « Musiques du monde » d’Essaouira au Maroc, les images sur les musiciens gnawi abondent sur les écrans de télévision et sur Internet. Toutefois, la dimension spectaculaire l’emporte toujours sur la dimension spirituelle. Au point d’oublier que le rituel de la derdeba poursuit avant tout un but d’ordre thérapeutique.
Aujourd’hui, la musique gnawi, qui se métisse merveilleusement avec la musique de jazz, séduit le monde entier, mais on oublie que, de tout temps, elle a soigné. Elle a soigné les âmes. Et elle les soigne encore mais, pour y parvenir, il ne suffit pas de réunir un maâlem et quelques joueurs de qarqabou : il faut respecter un rituel strict. Parce que les instruments, la musique, les chants, les pas de danse, les tissus de couleur, les parfums, tout, tout a un sens. Et pour découvrir ce sens, il ne suffit pas de poser des questions, comme le ferait un journaliste.
Jacques Willemont, cinéaste, a filmé depuis 1969, un ensemble de rituels collectifs et domestiques dont il est parfois difficile de trouver l’équivalent aujourd’hui, certains ayant même totalement disparu.
Il a également saisi le dialogue exceptionnel entre l’anthropologue Viviana Paques et Al Ayachi, son principal informateur. Celui-ci avait coutume de dire : « Cette dame travaille avec moi depuis plus de 20 ans. Elle et moi, on parle des Gnawa, et elle a trouvé ce qu’elle recherchait ». Cette « dame » a en effet trouvé ce qu’elle cherchait et elle l’a confié à la caméra. Ce film constitue une contribution remarquable à la connaissance de la tradition gnawi et d’une musique aujourd’hui diffusée dans le monde entier. Une contribution rare également, parce qu’elle dévoile ce qui existe au-delà de cette musique.

 

 

Accès aux séquences

(en cours de préparation)

01 - Un anthropologue n’est pas un journaliste : 4.01

02 - L’unité culturelle du Nord-Ouest africain : 1.18
03 – Tamesloht : 3.37
04 - 30 ans d’enquête : 2.51
05 - La mida : 3.15
06 - Al Ayachi, spécialiste des rituels : 1.26
07 - Le premier sacrifice : 1.33
08 - L’ougba (jeu des mains) : 3.30
09 - La negcha : 0.54
10 - La rahba : 3.09
11 - Les secrets sont étalés partout : 6.08
12 - Les Blancs : 3.15
13 - Un dialogue singulier : 2.23
14 - Les Bariolés : 1.41
15 - La moqaddema “voit“ : 2.10
16 - Les Noirs : 2.22
17 - Les “génies“ : 1.03
18 - Les Bleus : 3.53
19 - Entre les deux “nuits” : 0.42
20 - Les Rouges : 2.44
21 - Les Verts : 0.57
22 - Les Noirs de la forêt : 0.51
23 - Les Jaunes : 2.51
24 - Dernier entretien avec Viviana Paques : 1.03

 

 

Transcription du texte des interventions

Texte en PDF

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Jacques Willemont